Epilation -Beauté - Bien-être... Apprivoisez votre beauté !

0041 (0)79 204 38 35 patricia@artistic-institut.ch

Epilation : Les solutions anti-poils !

Ah ces poils ! Que de reproches sur eux …

et d’acharnement à les éradiquer…

 

Toujours, ils sont au rendez-vous, fidèles au poste ! Noirs ou blonds, drus ou fins, incarnés ou alors exubérants, qu’ils poussent en  une fine ”fourrure” sur le corps ou comme un véritable “pelage”, ils sont souvent haïs tant des femmes que des hommes…

On aime l’été, quand le soleil nous pousse à nous  dévêtir pour profiter de sa lumière et (surtout) de la mode estivale. Wouah, trop joli le petit top et la jupette…

Et là, soudain, la foudre s’abat sur notre belle humeur : 

 

NON !  STOP ! Au secours, je ne peux pas montrer ça !

 

Des poils ça ne se montre pas !

C’est en tous cas ce que chaque jeune fille réalise très tôt dans sa vie, d’autant plus  si la génétique lui a offert une pilosité généreuse.

Question de société et de conditionnement, je sais, je sais.  Mais voilà, c’est comme ça, alors voyons plutôt quelles sont les solutions :

La crème dépilatoire : rapide, elle fait fondre chimiquement les poils. Risques d’allergie, de rougeurs, sensations de brûlure. Ne jamais approcher des muqueuses et toujours tester sur une petite zone d’abord.

Le rasage : économique et rapide avec une  garantie de repousse de plus en plus “sauvage”.

Un jour, j’ai testé cette arnaque :  avez-vous déjà essayé ce disque abrasif  vanté  par une démonstratrice pour son  l’effet “usant” sur le poil ? Génial, chez moi, la peau a été usée bien avant le poil !! Et à la repousse, vive la jambe en “brosse à risette” !!

Toutes les techniques ancestrales : cires au miel ou  sucre,  etc. Elles sont utilisées dans différents pays  depuis  des siècles, avec d’excellents résultats.

Ces techniques demandent très peu d’investissement,  par contre,  un véritable savoir-faire. L’épilation peut éventuellement être plus douloureuse  si (ou l’esthéticienne) manquez de pratique ou de véritable savoir-faire.

Les petits appareils électriques :  pratiques, peu onéreux. Impossible de réaliser un intégral par contre.  A mon avis, à déconseiller sur le visage et toute partie à peau très fine (comme le bikini)ou lorsque la peau est très distendue. Augmente la probabilité de poils cassés au lieu d’être pris avec la racine, peut-être aussi de poils incarnés.

La cire tiède : il en existe de nombreuses variantes plus ou moins agréables et efficaces. A l’institut,   j’utilise uniquement des cires professionnelles haut de gamme extra douces et efficaces (LYCON Precision Wax).

Beaucoup moins douloureuse qu’on ne l’imagine, c’est une méthode sûre pour toutes les zones du corps.

L’épilation à électrolyse, dite “électrique”, du poil par poil, si j’ose dire. Il s’agit de la plus ancienne méthode d’épilation définitive. Permet d’éradiquer les poils quelle que soit leur couleur ou la couleur de la peau, ce qui n’est pas encore  le cas avec l’épilation à la lumière pulsée ou au laser. Utilisée donc surtout pour poils clairs/blancs et sur de petites surfaces. 

L’esthéticienne introduit une fine aiguille dans le follicule;  un courant électrique passe le long de chaque poil,  détruisant son bulbe  et ainsi empêchant sa repousse. C’est  plutôt cher et  douloureux, il faut surtout que l’esthéticienne ait une grande expérience, beaucoup de  dextérité.

A savoir :  le résultat « épilation définitive » n’est jamais garanti.

La Lumière Pulsée (IPL) ou « lampe flash » : le résultat dépend de la qualité et de la puissance de l’appareil utilisé, nécessite un minimum de 4 à 8 séances.

 A savoir : un changement hormonal  peut « relancer » la fabrication !!  Peu d’appareils arrivent à bout des poils clairs : seuls les poils foncés sur peau claire sont justifiables de la lampe flash. 

Le laser :  une forte et rapide élévation de température du bulbe pileux  détruit les cellules germinales du poil. Il existe différentes classes de laser. Le traitement doit toujours être pratiqué par un médecin ou sous sa responsabilité directe ! Le traitement nécessite l’application de crème à effet anesthésiant. 

A savoir : les poils blancs, clairs, roux  et fins  résistent au laser.  Sinon,  les résultats sont durables, fonction du type de laser.

 

Voilà, il y a plusieurs possibilités ! Laquelle est la meilleure pour vous ?

 

J’ai envisagé l’acquisition d’une lampe flash, il y a quelques années. Puis j’avoue avoir abandonné l’idée pour 3 raisons :

1 – Même les appareils les plus modernes ou les plus chers n’offrent pas de garantie de résultat/efficacité 

2- Les risques potentiels connus et à découvrir… (cf le solarium présenté jadis comme le plus sûr moyen de bronzer  est maintenant décrié)

3- La forte concurrence entre instituts proposant l’épilation à la lampe flash (IPL).  Les prix des soins baissent, c’est bien…  Mais vu l’investissement de base pour un tel appareil, l’institut cherchera à l’amortir au plus vite. Avec les conséquences inévitables que cela peut entraîner : cadence accélérée = baisse de qualité… ou de sécurité, ce qui est pire. 

 

Bref,  je garde avec bonheur ma merveilleuse cire LYCON et ce plaisir d’avoir un véritable contact avec Vous, sans lunettes ou électrode interposés ! Sans tous les risques liés à un mauvais usage, une interférence avec un médicament (taches foncées indélébiles), une insatisfaction suite à des résultats mitigés, etc

 

Moi, je n’ai que du bonheur à travailler avec cette gamme de cires à épiler ultra douces et  performantes LYCON

Je peux vous garantir que même votre toute première épilation sera moins douloureuse que ce que vous imaginez…..

 Il suffit d’essayer pour en être convaincu (e) !

Ah ces poils ! Que de reproches sur eux …

et d’acharnement à les éradiquer…

 

Toujours, ils sont au rendez-vous, fidèles au poste ! Noirs ou blonds, drus ou fins, incarnés ou alors exubérants, qu’ils poussent en  une fine ”fourrure” sur le corps ou comme un véritable “pelage”, ils sont souvent haïs tant des femmes que des hommes…

On aime l’été, quand le soleil nous pousse à nous  dévêtir pour profiter de sa lumière et (surtout) de la mode estivale. Wouah, trop joli le petit top et la jupette…

Et là, soudain, la foudre s’abat sur notre belle humeur : 

 

NON !  STOP ! Au secours, je ne peux pas montrer ça !

 

Des poils ça ne se montre pas !

C’est en tous cas ce que chaque jeune fille réalise très tôt dans sa vie, d’autant plus  si la génétique lui a offert une pilosité généreuse.

Question de société et de conditionnement, je sais, je sais.  Mais voilà, c’est comme ça, alors voyons plutôt quelles sont les solutions :

La crème dépilatoire : rapide, elle fait fondre chimiquement les poils. Risques d’allergie, de rougeurs, sensations de brûlure. Ne jamais approcher des muqueuses et toujours tester sur une petite zone d’abord.

Le rasage : économique et rapide avec une  garantie de repousse de plus en plus “sauvage”.

Un jour, j’ai testé cette arnaque :  avez-vous déjà essayé ce disque abrasif  vanté  par une démonstratrice pour son  l’effet “usant” sur le poil ? Génial, chez moi, la peau a été usée bien avant le poil !! Et à la repousse, vive la jambe en “brosse à risette” !!

Toutes les techniques ancestrales : cires au miel ou  sucre,  etc. Elles sont utilisées dans différents pays  depuis  des siècles, avec d’excellents résultats.

Ces techniques demandent très peu d’investissement,  par contre,  un véritable savoir-faire. L’épilation peut éventuellement être plus douloureuse  si (ou l’esthéticienne) manquez de pratique ou de véritable savoir-faire.

Les petits appareils électriques :  pratiques, peu onéreux. Impossible de réaliser un intégral par contre.  A mon avis, à déconseiller sur le visage et toute partie à peau très fine (comme le bikini)ou lorsque la peau est très distendue. Augmente la probabilité de poils cassés au lieu d’être pris avec la racine, peut-être aussi de poils incarnés.

La cire tiède : il en existe de nombreuses variantes plus ou moins agréables et efficaces. A l’institut,   j’utilise uniquement des cires professionnelles haut de gamme extra douces et efficaces (LYCON Precision Wax).

Beaucoup moins douloureuse qu’on ne l’imagine, c’est une méthode sûre pour toutes les zones du corps.

L’épilation à électrolyse, dite “électrique”, du poil par poil, si j’ose dire. Il s’agit de la plus ancienne méthode d’épilation définitive. Permet d’éradiquer les poils quelle que soit leur couleur ou la couleur de la peau, ce qui n’est pas encore  le cas avec l’épilation à la lumière pulsée ou au laser. Utilisée donc surtout pour poils clairs/blancs et sur de petites surfaces. 

L’esthéticienne introduit une fine aiguille dans le follicule;  un courant électrique passe le long de chaque poil,  détruisant son bulbe  et ainsi empêchant sa repousse. C’est  plutôt cher et  douloureux, il faut surtout que l’esthéticienne ait une grande expérience, beaucoup de  dextérité.

A savoir :  le résultat « épilation définitive » n’est jamais garanti.

La Lumière Pulsée (IPL) ou « lampe flash » : le résultat dépend de la qualité et de la puissance de l’appareil utilisé, nécessite un minimum de 4 à 8 séances.

 A savoir : un changement hormonal  peut « relancer » la fabrication !!  Peu d’appareils arrivent à bout des poils clairs : seuls les poils foncés sur peau claire sont justifiables de la lampe flash. 

Le laser :  une forte et rapide élévation de température du bulbe pileux  détruit les cellules germinales du poil. Il existe différentes classes de laser. Le traitement doit toujours être pratiqué par un médecin ou sous sa responsabilité directe ! Le traitement nécessite l’application de crème à effet anesthésiant. 

A savoir : les poils blancs, clairs, roux  et fins  résistent au laser.  Sinon,  les résultats sont durables, fonction du type de laser.

 

Voilà, il y a plusieurs possibilités ! Laquelle est la meilleure pour vous ?

 

J’ai envisagé l’acquisition d’une lampe flash, il y a quelques années. Puis j’avoue avoir abandonné l’idée pour 3 raisons :

1 – Même les appareils les plus modernes ou les plus chers n’offrent pas de garantie de résultat/efficacité 

2- Les risques potentiels connus et à découvrir… (cf le solarium présenté jadis comme le plus sûr moyen de bronzer  est maintenant décrié)

3- La forte concurrence entre instituts proposant l’épilation à la lampe flash (IPL).  Les prix des soins baissent, c’est bien…  Mais vu l’investissement de base pour un tel appareil, l’institut cherchera à l’amortir au plus vite. Avec les conséquences inévitables que cela peut entraîner : cadence accélérée = baisse de qualité… ou de sécurité, ce qui est pire. 

 

Bref,  je garde avec bonheur ma merveilleuse cire LYCON et ce plaisir d’avoir un véritable contact avec Vous, sans lunettes ou électrode interposés ! Sans tous les risques liés à un mauvais usage, une interférence avec un médicament (taches foncées indélébiles), une insatisfaction suite à des résultats mitigés, etc

 

Moi, je n’ai que du bonheur à travailler avec cette gamme de cires à épiler ultra douces et  performantes LYCON

Je peux vous garantir que même votre toute première épilation sera moins douloureuse que ce que vous imaginez…..

 Il suffit d’essayer pour en être convaincu (e) !

Author Info

Patricia