Compléments alimentaires : est-ce bien nécessaire ?

Régime Bonne Humeur

 

C’est une question qui revient

vraiment souvent… Surtout aux

changements de saison !

 

Que faut-il en penser ? Certains pensent qu’une cure épisodique suffit, d’autres prétendent qu’au contraire, nous avons besoin de nous supplémenter toute l’année. Les uns pensent qu’il est risqué d’en consommer à long terme, d’autres y voient plutôt une manière de combler les carences liées notre environnement moderne.

 Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

Pensez-vous, comme beaucoup, qu’une alimentation saine et variée suffit à satisfaire nos besoins en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, etc ?

C’était bien le plan de base de notre Créateur…

 

Et ceux qui mangent principalement des fruits et légumes crus s’en approchent…

 

 Qu’est-ce qui a changé ?

 Pourquoi ne suffit-il plus de manger sainement

 pour être en forme et en parfaite santé ?

 

Dans nos sociétés occidentales, le débat ne porte plus sur la quantité de nourriture à disposition, mais sur sa qualité !

Le phénomène nous touche TOUS de près ou de loin dans la mesure où nous sommes TOUS soumis aux mêmes contraintes environnementales  : 

 

le-stress-urbain-300x200Conditions de vie urbaines, pollution athmosphérique, stress, rythme de vie trépidant, etc.,  sont des énormes voleurs de vitamines essentielles à notre santé, créant rapidement un terrain favorable à une carence… 

 

 Pression et Stress professionnel

 

 

 

  • Pressions sociales et professionnelles, incertitude économique, pollution électro-magnétique, déficit en magnétisme terrestre du fait du bétonnage intensif, etc., tout cela crée des déséquilibres biologiques…

 

  •  Aliments pauvres en nutriments du fait des modes de cultures intensifs et de l’appauvrissement des sols  

 (Le Sommet Pour La Santé de 1992 rapportait une perte de 72 % des minéraux dans nos sols au cours des 100 dernières années)

 

  • La qualité nutritive de la plante dépend de la qualité du sol et des conditions de culture :  pesticides, herbicides, fongicides entraînent une perte de ces éléments nutritifs… Hélas, pollution et retombées atmosphériques n’épargnent pas les cultures bio…
     
    la qualité nutritive dépend de la qualité du solEn fait, même les végétariens subissent les retombées environnementales : les déjections animales contaminent sol et eau… Attention au fumier utilisé comme engrais !!!

 

 

L’utilisation massive d’antibiotiques et anxiolytiques dans les élevages intensifs d’animaux de boucherie fait frémir !  1067 tonnes en France en 2009 et 63 tonnes en Suisse en 2008.

 

 Même en supposant que les avertissements, interdictions, contrôles accrus des services sanitaires, auraient amélioré les conditions de vie des animaux     d’élevage depuis ces chiffres, avons-nous tous les moyens financiers pour s’assurer de la qualité de la viande que nous consommons ?

Ces résidus médicamenteux sont connus pour modifier la flore intestinale et créer un effet toxique et allergène sur certaines personnes, sans parler de l’apparition de bactéries hautement résistantes aux antibiotiques.

 

  • Le mode de préparation des aliments : 

Cuisson, pasteurisation, blanchiment, transformation etc., leur font perdre la  quasi totalité de leurs nutriments bénéfiques à notre santé…

 

  • Une dernière aberration : alors que la cuisson à plus  40 degrés environ détruit les enzymes digestives indispensables à notre santé, une température de cuisson insuffisante ne désactiverait pas l’impact des antibiotiques résiduels dans notre assiette… Cuire ou ne pas cuire, telle devient la question !!

Personnellement j’ai depuis longtemps opté pour une supplémentation quotidienne de fruits/légumes/baies sous forme de gélules. J’ai toujours soigneusement choisi mes compléments alimentaires et évité toutes les vitamines synthétiques, effectivement dangereuses pour la santé à long terme.  

Depuis peu, j’ai découvert un quatuor rajeunissant et boostant. Trois sont sous forme liquide, au délicieux goût fruité : véritable coktail de vitamines, oligo-éléments, minéraux, anti-oxydants, Resvératrol, Fucoïdant & co ! Cette société  a également exploité une découverte pimée en 2009 (prix Nobel) pour créer un complément alimentaire, hautement concentré, pour soutenir la construction de télomères, freinant ainsi les processus de vieillissement. 

EFFICACITE MAXIMUM !!  En moins d’un mois, j’ai stoppé ma chute de cheveux…

Peut-être serez-vous intéressé par ceci :

5 portions de fruits & légumes par jour, la solution ?

Des produits innovants, très au-delà des standards

Le rôle des télomère dans le ralentissement des signes de vieillesse

Vitamines synthétiques :dangereuses pour la santé

Résistance animale et humaine aux antibiotiques

http://www.viande.info/fichiers/communication/20110226-antibioresistance-rapport-ANMV.html

http://www.geneve.ch/consommation/docs/medicamenteux_final.pdf

Laisser une réponse