Epilation -Beauté - Bien-être... Apprivoisez votre beauté !

0041 (0)79 204 38 35 patricia@artistic-institut.ch

Comment réussir votre toute première épilation à la cire ?

Epilation : Comment  moins souffrir la toute première fois ?comment moins souffrir lors de l'épilation

Voici 12 points à retenir pour moins souffrir :

  Une longueur  de 0,5 à 1 cm

S’il s’agit de votre toute première expérience d’épilation et que vos poils sont longs et fournis, prévoyez de les  raccourcir aux ciseaux  ou à la tondeuse…

Epiler une zone avec des poils qui se chevauchent et forment des « touffes » sera beaucoup plus long à réaliser et plus douloureux !!

raccourcir les très longs poils avant épilation♥ Attention :  j’ai parlé de ciseaux ou de tondeuse, pas de rasoir…

Nous sommes bien d’accord : le rasoir coupe  le  poil au raz de la peau, le durcit et le rend difficile à épiler, alors que la tondeuse coupe le poil à la longueur programmée.

Ainsi, les poils s’arracheront plus facilement avec un minimum de douleur.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé  LE  truc pour que ce moment soit totalement indolore…

 

 

Portez des vêtements amples, de texture douce et souple

Votre peau sera un peu irritée après cette première épilation,  plus que par la suite, lorsque vous aurez pris l’habitude.

porter vêtements amples après une épilationPlus le vêtement sera doux et souple, plus vous serez à l’aise.  Vous éviterez ainsi de sur-stimuler la zone épilée par le frottement des habits.

C’est de toute façon mieux d’éviter les frottements, la chaleur excessive, les bains chauds, etc, qui risquent d’enflammer les follicules et donner naissance à des boutons.

♥ Essayez ceci si vous avez des réactions post-épilation : passer un glaçon sur la zone.

♥ Pensez aux produits spécifiques post-épilation. Ils calment, soignent et certains préviennent efficacement les poils incarnées et les boutons. D’autres retardent la repousse comme le Sérum Evolution pour les petites surfaces (maillot, aisselles, visage) et les Laits Epiloderm+ (parfum Menthol ou Goyave)

 

  Buvez beaucoup d’eau

La déshydratation chronique crée une déficience au niveau du transport des nutriments et de l’élimination des déchets dans nos cellules. Il se crée alors une sorte de « crispation » au niveau du corps et du cerveau.

boire assez d'eau

 

 

Donc plus vous boirez régulièrement de l’eau dans les jours/heures

qui précèdent et plus votre première expérience sera  réussie !

 

 

 

Pas de déo après l’épilation des aisselles ! Buvez beaucoup d’eau !

Aisselles d'homme épiléLa première fois, il est courant de ressentir une sensation de brûlure les 1-2 jours suivants votre première épilation, en cas de transpiration.

♥ Pensez à boire plus que de coutume, pour éviter que la transpiration ne soit « acide ».

Ne pas appliquer de déodorant après l’épilation, ni si la zone est encore un peu sensible.. En fait, après 2 épilations en moyenne, le phénomène disparaît et il devient possible d’utiliser le déo dès le lendemain, s’il ne contient pas d’alcool.

 

 

Investissez dans une épilation à la cire tiède, de très haute qualité

Pour tout le corps, j’utilise une cire révolutionnaire, dont la température s’adapte instantanément à la température du corps. 

Si vous vous épilez vous-même : pour les zones hyper fragiles du maillot, des aisselles, zone intime, visage, choisissez impérativement une cire qui se durcit en quelques secondes puis s’arrache sans bandes.

♥ En institut, les cires Epiloderm sont merveilleuses d’efficacité ! La peau devient douce comme de la soiefini les poils sous la peau…. de moins en moins de boutons à la repousse…. une diminution progressive de la pilosité.… autant d’atouts qui justifient le prix un peu plus élevé de ce soin d’épilation.  

 

Choisissez de faire votre première épilation en institut !

Artistic Institut à Froideville-VD

Ne faites jamais votre première épilation seul dans votre salle de bain, ni même avec une autre personne non formée d’ailleurs… Vous risquez, soit  ne plus jamais vouloir recommencer, soit souffrir davantage par la suite.

En effet,  vos cellules et votre  cerveau ont une mémoire infaillible question expérience douloureuse !! La crispation « psychologique » ajoutée à la crispation « physique » rendront vos épilations futures toujours aussi douloureuses.

 

Tendez la peau pour réduire la douleur

Au moment d’arracher la bande (de tissu ou de cire), le fait de bien tendre la peau fait une énorme différence

Pour vous en convaincre, faites ce simple test avec un sparadrap :

1) vous l’enlever lentement, lentement : ça tire beaucoup et longtemps ! La peau se « soulève »  d’abord, pansement le poil sort lentement du follicule  pileux pour finalement rester collé au sparadrap. OK ? tout le monde connaît ça depuis l’enfance…

2) vous tirez d’un coup sec : douleur rapide et de courte durée, surtout si vous avez le réflexe de vite poser la main sur la partie dépilée par le sparadrap. OK ? C’est ce que l’expérience nous a appris à tous, n’est-ce pas ?

En tendant la peau tout autour et tirant d’un coup rapide et parallèle à la surface, comme la peau ne peut pas se soulever, le poil sort de son follicule instantanément. En posant immédiatement la main sur la zone épilée, la sensation douloureuse s’estompe de suite.

♥ Selon la zone que j’épile, je fais souvent participer la personne. J’applique la cire, puis je lui demande de tendre la peau dans un sens pendant que je tends de l’autre. Arrachage facilité, résultat optimisé, et expérience moins désagréable !!

Au moment précis de l’arrachage : Inspirez ou Expirez

RespirerUn autre truc que j’utilise souvent au moment d’arracher la bande de cire est de détourner l’attention.  Je dis soudain : « Inspirer ! » .

♥ L’attention se déplace alors de la zone épilée vers un autre endroit et le fait de prendre une grande inspiration, puis expirer fortement au moment de l’arrachage évite la crispation.

Oui, plus on se crispe, plus ça fait mal …et plus il semble que le poil résiste à l’arrachage…

 

  Apaisez la peau après l’épilation

Pour terminer, une huile/crème apaisante de bonne qualité  enlèvera les résidus de cire, calmera l’irritation, et donnera un finish soyeux à votre tout nouveau look !

Je termine toujours avec une crème spécifique à base d’acyde salicylique (combat l’inflammation), d’urée (affine la peau), et de principes actifs ralentissant la repousse. Une des crèmes Epiloderm est à base de menthol, elle apaise, raffraîchit, désinfecte, et combat  l’inflammation des follicules. 

♥ Selon les zones, j’applique aussi le Sérum Evolution  (nettement plus concentré qu’un produit habituel). 

 

 

♥   Désinfectez !!

Si vous ne souhaitez pas investir dans un produit post-épilatoire professionnel, appliquez pendant 1-2 jours une crème désinfectante / cicatrisante comme celle utilisée pour les petites plaies. Huile essentielle désinfectante

Très utile aussi : incorporer 1 goutte d’huile essentielle à la crème apaisante.  

Très vite la peau s’habituera aux épilations question inconfort, par contre certaines zones ont la fâcheuse tendance à produire inflammations, boutons & Co… Il est donc primordial de soigner l’hygiène AVANT / APRES ! Lavez-vous les mains avant de commencer à vous épiler, nettoyez la zone à épiler, désinfectez votre pince à épiler, etc puis appliquez les produits spécifiques 

Pour prévenir les poils incarnés, commencez tout de suite à appliquer les produits spécifiques anti-poils incarnés. Cela évitera  une éventuelle propagation de rougeurs, petits boutons, etc.

 

 

Mon conseil : commencer dès la 1ère épilation avec  le Sérum Evolution sur les zones qui ont le plus tendance aux poils incarnés (maillot, fesses, torse).

 

 

 

♥   Evitez les poils incarnés.

Le peeling : diminue les poils incarnés et soius peau

Prévient et diminue les boutons après épilation.

Appliquez tous les jours les produits spécifiques LYCON X-it anti-poils incarnés, dès votre 1ère épilation.

♥ Dès le lendemain, délicatement, passez un gant de toilette sec et rêche sur les parties épilées. UNIQUEMENT EN REMONTANT, c’est à dire dans le  sens inverse du sens de la pousse du poil ! 

Un poil arraché laisse une mini plaie malgré tout, et donc une mini cicatrice ! Non pas une plaie « horizontale » comme une égratignure par ex, mais une mini plaie « verticale », si j’ose m’exprimer ainsi.

Lorsqu’une blessure se cicatrise, il se forme une croûte;  ici,  la « croûte » sera invisible, mais risque d’empêcher la sortie du poil suivant.  « Génial ! » direz-vous peut-être, « si ça l’empêche de  pousser trop vite…  »  Sauf que ça s’appelle un poil incarné, que ça s’enflamme, se transforme en bouton rouge et…que c’est pas beau du tout !!!  Et pas sexy du tout !!!

 

 

En résumé,  pour une première épilation vraiment réussie :

→ Choisissez une professionnelle expérimentée pour votre première épilation

→ Les jours précédents : gant de crin et tondeuse à un demi centimètre si besoin

→ Consulter éventuellement l’article « Epilation moins douloureuse ? »

→ Le jour J-1 et J : hydratation max, boire beaucoup d’eau.

→ Réduisez ou éviter sel et sucre. Sauf un peu de chocolat noir, anti-stress reconnu ! 

→ Respirer  profondément

→ Bien tendre la peau lors de l’arrachage et appliquer de suite la main sur la zone traitée 

→ Une huile apaisante enlevera les traces collantes ou les résidus de cire

→ Porter des vêtements amples et doux

→ Appliquer le Sérum Evolution ou le Lait Epiloderm+ pour maximiser les résultats de l’épilation

→ Frotter après quelques jours avec un gant de toilette bien propre, ou utiliser  le peeling spécifique d’Epiloderm

→ Hydrater  l’épiderme pour le rendre doux et souple

 

Author Info

Patricia